Formation,


A la pointe de l’apprentissage avec la simulation en santé

Travaux pratiques à l'école de chirurgie © Eric Le Roux

Le Centre Lyonnais d’Enseignement par la Simulation en Santé (CLESS) de l’Université Claude Bernard Lyon 1 permet aux étudiants en santé de se former par la simulation. Grâce à des mannequins haute-fidélité et à deux plateaux techniques immersifs, les enseignants forment les étudiants par des mises en situation médicales très réalistes.

Se plonger dans le réel

La santé est un domaine où il est particulièrement difficile d’expérimenter ses compétences en situation réelle, la règle étant : "jamais la première fois sur le patient". Il y a donc de nombreux enseignements que ne peut fournir un cours magistral. La plateforme CLESS est totalement révolutionnaire car elle permet aux étudiants en santé de prendre conscience de leurs réactions en situation de stress et de voir combien la donne humaine et l’urgence peuvent venir perturber des protocoles établis.
Les scénettes programmées dans les salles de simulation durent environ dix minutes chacune. Leur scénario est préparé soigneusement en amont par les professionnels de santé. Elles projettent les apprenants dans le réel en leur faisant prendre en compte tous les paramètres : humains, matériels, sonores. Elles immergent les étudiants dans des problématiques de relationnel, de décisionnel et de leadership au sein des équipes.
Elles sont suivies par une phase jugée comme l’une des plus importantes par les enseignants, celle du "débriefing". Lors de cette réunion "à chaud", étudiants et enseignants reviennent sur ce qu’ils viennent de vivre et analysent tous leurs gestes, réactions et échanges pour en tirer les enseignements nécessaires. Ce temps d’échange est également appuyé par des moyens techniques. En effet, les scénettes sont enregistrées au sein d’une régie puis rediffusée lors du "debriefing".

Un dispositif d’envergure

Les plateaux techniques (350 m²), équipés comme les vrais blocs de déchoquage (lit de réanimation…), et dotés de mannequins haute-fidélité (nourrissons, adultes), sont impressionnants de réalisme. A la pointe de la technologie, ils permettent aux étudiants de complètement s’immerger dans le dispositif. Des vitres sans tain sont installées sur les murs extérieurs des salles de simulation pour que les scénettes puissent être observées sans en déranger le déroulement.
Les domaines de prédilections de ce nouveau centre sont la médecine d’urgence et la réanimation. Mais le centre est aussi ouvert à toute la variété de situation de soins se prêtant à une exploration pédagogique immersive.
L'ensemble des plateaux techniques est destiné aux formations initiales, au développement professionnel continu et fonctionne également avec le partenariat de l'industrie privée.

La plateforme CLESS dans le cadre des Initiatives d’Excellence

Ce plateau technique s'inscrit dans un projet global IDEFI (Initiative D’Excellence en Formation Innovantes) intitulé Stratégie Apprentissage des Métiers de Santé en Environnement Immersif (SAMSEI). Porté par les Hospices Civils de Lyon, l’UNF3S et l’école de santé du Val de Grâce sont partenaires de l’initiative. SAMSEI est destiné à développer et organiser la formation transversale des professionnels de santé en utilisant des techniques d’immersion et de simulation. Ces situations d’enseignement participatif sont obtenues, entre autres, par le recours à des simulateurs très haute-fidélité tels que ceux du CLESS, à la faculté d’Odontologie, à l’Ecole de Chirurgie, à l’Institut Des Sciences Pharmaceutiques, mais aussi à l’UFR de Médecine « Lyon Sud Charles Mérieux » par la mise en œuvre de plateformes permettant les mises en situations relationnelles. Enfin, l’appel massif aux TICE prend en charge le volet « apprentissage cognitif et réalité virtuelle », complément indispensable à la démarche. Le service iCAP est en cela un acteur de premier rang.


Photos des TP sur la photothèque

Publié le 25 octobre 2012 Mis à jour le 7 décembre 2016