Culture scientifique


Sciences pour Tous, l'émission: quand patients et soignants réinventent la médecine

Et si les malades avaient des choses à apprendre aux étudiants en santé ? Et si les patients étaient aussi savants que leurs médecins ? Rencontre avec des acteurs du soin qui font bouger les lignes.

Depuis quelques années, un nouvel acteur est au centre des progrès de la médecine : le patient.

Ce patient qui refuse d’être seulement une liste de symptômes, mais veut être informé, donner son avis sur son parcours de soin, et même, pourquoi pas, apprendre des choses à son médecin.

La médecine orientée patient, comme on l’appelle, va-t-elle permettre aux patients et aux soignants de réinventer ensemble la santé ?

Construire le soin à plusieurs, soignants et patients ensemble: l’Université Claude Bernard Lyon 1 est à l’avant-garde en France de cette nouvelle approche de la santé, avec le projet Patients Acteurs de l’Enseignement en Médecine à la faculté de médecine Lyon Est. Ce nouveau savoir qui s’y construit, cette vivrologie, doit beaucoup à l’association DingDingDong, qui rassemble des personnes atteintes de la maladie de Huntington.

(Se) Soigner, c’est d’abord entrer en relation : comment soignants et patients peuvent-ils apprendre à le faire mieux, plus justement ?

Émission diffusée sur Radio Brume 90.7 le dimanche 13 novembre 2016

Invités

  • Docteur Alain Moreau, médecin généraliste, responsable de la formation de médecine générale à la faculté de médecine Lyon Est, où il a introduit la médecine orientée patients. Il exerce depuis 40 ans dans une maison médicale.
  • Émilie Hermant, directrice de l’association DingDingDong, une association de patients qui se présente comme un Institut de coproduction de savoir sur la maladie de Huntington, des savoirs artistiques et savants notamment.


Publié le 16 novembre 2016